Warning: strpos(): needle is not a string or an integer in /home2/pleindec/public_html/blog/index.php on line 31

Warning: strpos(): needle is not a string or an integer in /home2/pleindec/public_html/blog/index.php on line 37

Warning: strpos(): needle is not a string or an integer in /home2/pleindec/public_html/blog/index.php on line 43
Le Blog photographique de Stéphane Vallières - Cours de photographie et blog
La meilleure photo que j'ai vu depuis un bout... 


Normalement, quelqu'un qui se paye une lentille de 300mm f2.8 (dans les 15 000$ et plus) a soit le goût de faire de la photo sportive, ou des oiseaux... Dans ce cas ça, le sujet était un peu trop près... une 50mm à 100$ aurait fait la job ! ahah

[ Ajouter un commentaire ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 456 )
Les Filtres polarisant et Infra-Rouge 
Pour répondre à une question que j'ai eu par email (il y a un mois... voir mes excuses à l'autre texte plus bas) (Désolé, mon ordinateur portatif est en réparation, alors je n'ai plus le nom de la personne qui m'a posé la question), je vais vous expliquer le quand, le pourquoi et le comment utiliser le filtre polarisant et le filtre Infrarouge.

Le filtre polarisant est un filtre utile (contrairement au filtre infrarouge qui est un filtre d'effet spéciaux) qui devrait se trouver dans tous les sacs de photographie de personnes qui aiment composer de belles images.



Le filtre polarisant, comme son nom l'indique, polarise la lumière. Qu'est ce que "polariser la lumière" ?. En gros, ça garde la lumière pure, la vraie lumière, et ça élimine donc les lumières parasites (toutes les "impuretés" entre ce que vous photographiez et votre caméra... Par exemple, dans les 2 images ci-dessus : La première photo est prise sans polarisant, la seconde, avec... Vous voyez que le ciel est beaucoup plus beau.. C'est que le polariseur n'a gardé que la vraie lumière pure... dans le ciel ce jour là, en haute altitude, il y avait peut-être de l'humidité, de la vapeur d'eau, mais ça aurait pu être un petit brouillard ou quoi que ce soit. Toutes les choses modifie la lumière (les petites goutelettes d'eau agissent comme des miroirs et changent la direction de la lumière, etc.) alors dans ce cas, le ciel était donc plus clair... mais la vraie lumière existe toujours.. alors si on enlève les parasites, on prend donc une photo "idéale" (voir le schema suivant).



Le polarisant est un filtre qui tourne... il se vis devant votre lentille, mais la partie avant continue de pouvoir tourner sur 360 degrés. Vous pouvez donc augmenter ou diminuer l'effet qu'il a sur votre photo (vous voyez le résultat en temps réel, vous le verrier même en mettant le filtre devant vos yeux.). L'idéal pour un beau ciel bleu très foncé sera de photographier à 90 degrés du soleil (pointez une épaule vers le soleil, la scêne devant vous sera à 90 degrés.

Autre chose très intéressante de ce filtre, c'est que, comme les reflets sont aussi des distortions, il peut également les enlever :




Comme vous le voyez, les réflexions disparaissent (ou du moins, diminuent de plus de 90%) comme par magie! Vous devez tourner le filtre jusqu'à ce que vous voyez les réflexions disparaitre. Dans des conditions idéales, vous pourriez voir le fond d'un lac avec ses poissons au lieu de voir le ciel se réfléter dans le lac. À noter qu'il ne peut pas enlever les réflexions sur du métal, comme un grille-pain ou le pare-choc d'une vieille voiture.

En fait, retenez ceci : chaque lumière a une "direction", comme vous pouvez le voir dans le diagramme plus haut. Le polarisant vous permet de ne choisir qu'une seule de ces directions... tout le reste devient invisible à vos yeux... La lumière pure a toujours la même direction, mais toutes les distortions prennent des directions différentes. En choisissant la direction (en tournant le filtre) vous arriver à ne garder que la lumière pure. Si vous voulez un exemple, un jet d'eau, c'est comme la lumière pure... ça va dans la même direction... Mettez votre doigt dans le jet et les éclaboussures seront comme les distortions, elle partent dans toutes les directions.

Si jamais vous avez la chance d'avoir en main 2 filtres polarisants (qui sont pourtant 100% transparent), mettez-les un par-dessus l'autre devant vos yeux et tournez-les... Vous finirez par ne plus rien voir du tout.. 100% opaque, le noir total... Vous aurez, avec le premier filtre, gardé seulement la lumière en provenance d'une direction précise et avec l'autre, vous aurez choisi une autre direction, ce qui fait que ce sera aussi opaque qu'un mur de brique...

C'est d'ailleurs le secret des films et des lunettes 3D au cinéma IMAX... Dans le temps, le 3D se faisait avec des lunettes rouge et bleue. Le film était projeté par 1 projecteur avec des images rouges et bleu (votre oeil bleu ne voyait que l'image rouge, et vice versa). Aujourd'hui, au IMAX, les 2 lunettes sont claires et transparente, comme de vraies lunettes, sans teinte... Par contre, un oeil est polarisée de haut en bas et l'autre, de gauche à droite. Le film est projeté par 2 projecteurs sur la même écran (un film polarisé horizontal, un film polarisé vertical) et donc, votre oeil vertical ne voit que le vertical, et vice versa... Les différences entre ces 2 films seront pour vous, en 3D car chaque oeil verra une chose totalement différente... Et ne vénérez pas Imax, ils n'ont rien inventé... C'est "vieux comme le monde".. Rappelez vous, étant jeune, votre Viewmaster rouge de Disney, avec des roulettes blanches, où vous voyez de belles images en 3D... même principe.. Dans ce cas, il n'y a pas de polarisation, mais 2 images "presque identiques", une pour chaque oeil... les différences entre les 2 deviennent 3D pour vous... et même dans les années 1800, ça existait... Ils appelaient ça de la Stéréoscopie...




Photographier en InfraRouge...



Prenez votre télécommande de télévision et appuyez sur des touches... remarquez la petite fenêtre noire devant la télécommande... À l'intérieur se trouve un LED à Infra-Rouge.. À toutes les fois que vous appuyez sur une touche, ce LED allume et envoi un signal lumineux à votre télévision pour lui dire quoi faire... Mais... vous ne voyez rien, même dans la noirceur totale, vous ne verrez jamais cette lumière allumer... Pourquoi ? Car cette lumière est plus haute dans le "spectre de fréquences" que ce que l'oeil humain est capable de voir...

Je n'entrerai pas dans les détails ici, mais vite vite, sachez que toutes les ondes du monde font partie du même phénomène : Le Spectre Élecro-Magnétique... Que ce soit le son ou la lumière, tout est une question de fréquence... Pour la lumière, les plus basses fréquences seront les Rayons Gamma (Goldorak n'a rien inventé), ensuite les Rayons X, les Ultraviolets... Toutes ces ondes sont invisibles à l'oeil humain... Ensuite, il y a les fréquences que nous pouvons voir, la lumiere et les images que nous voyons à tous les jours. Enfin, l'étape au-dessus de ces fréquences est justement, les infrarouges. (pour votre information, juste après les infrarouges, les prochaines fréquences sont les ondes radio, le son, les ultra-sons... c'est spécial hein ?)

Donc, quand nous photographions en infrarouge, nous utilisons un filtre infrarouge. Ce filtre, tout comme le polarisant, ne laisse passer qu'une chose précise... Lui, c'est les infrarouges, et rien d'autre. Voici le filtre infrarouge dans ma main.. voyez, il a vraiment l'air opaque :



Enfin, avec l'aide de cette technique, vous pourrez faire des images couleurs irréalistes que les gens aimeront, sans trop savoir pourquoi...



Votre caméra doit pouvoir prendre n'importe quelle couleure comme balance de blanc. Ma caméra me permet d'ajuster ma balance de blanc selon une photo. Je prends donc une photo de gazon (plein écran, rien d'autre dans l'image) que ma caméra utilisera pour balancer son blanc. Le résultat est que les images seront brunes au lieu de rouge. Ensuite, avec Photoshop, j'inverserai le canal rouge et le canal bleu, ce qui ramènera mon ciel bleu, mais le reste prendra des allures très différentes de ce que nous voyons dans la vraie vie.

Je ne veux pas trop m'étendre sur ce sujet car il est vaste, mais le meilleur professeur sera un lot d'essais et d'erreurs.

Enfin, au début de cette section, je vous parlais de votre télécommande de télévision que vous ne voyez pas les lumières infrarouges au devant allumer... voici une photo en infrarouge qui vous prouve que le filtre peut vraiment vous les faire voirs.





[ 9 Commentaires ] ( ( 1739 vues ) )   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 2.9 / 1945 )
Chronique no 6 - La balance du blanc 
Le week-end dernier nous a apporté encore de la neige. Par contre, si vous vous souvenez bien, cette neige était blanche, et non bleue...



Avec ma « balance de blanc » en mode automatique sur ma caméra, voici comment ma photo est sortie... Ma caméra a probablement trouvé un teint vert à la scène (à cause du ciel nuageux ou d'une petite teinte dans ma fenêtre de salon... allez savoir...) et a donc choisie le mode "fluorescent" comme balance de blanc (comme un éclairage fluorescent est plus « vert », la caméra compense en donnant plus de bleu à la photo, alors normalement, le blanc redevient blanc...) par contre, comme c'est faux (rien n'est élairé par un fluorescent dans cette image), tout est devenu bleu.

Dans 90% des cas, votre mode automatique de balance du blanc (white balancing) fonctionne à merveille sur votre caméra. Il arrive des situations précises où il se trompera et donc, modifiera de manière inhabituelle les couleurs de votre photo. Dans cet exemple, comme c'est un ciel nuageux, et comme j'ai le mode « nuageux » dans mes choix de balance du blanc, j'ai donc utilisé ce mode pour la prochaine photo : En savoir plus...
[ 42 Commentaires ] ( ( 1628 vues ) )   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1226 )
Chronique no 5 - Vos photos du temps des fêtes 
Les belles photos de « partys des fêtes » sont techniquement assez complexe à réaliser... Souvent, les lumières sont tamisées mais il y a plein de décorations de Noël un peu partout que nous aimerions garder « allumées » dans notre photo finale. Nous pourrions donc parler de photographies sans flash, mais quand il y a des gens sur la photo, c'est difficile de leur demander de ne pas bouger pour 10 secondes...

Cette chronique a été écrite avant l'ouverture de ce blog. Pour la consulter : CLIQUEZ ICI

[ Ajouter un commentaire ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 241 )
Chronique no 4 - Les Objectifs et la Macrophotographie 
Que vous ayez un appareil de type Reflex avec des lentilles interchangeables ou un appareil compact avec une petite lentille rétractable, en général, tout le monde a un petit zoom de base avec son appareil. Ce petit zoom vous empêche de toujours avancer et reculer pour faire votre cadrage et prendre votre photo.

Cette chronique a été écrite avant l'ouverture de ce blog. Pour la consulter : CLIQUEZ ICI

[ Ajouter un commentaire ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1190 )

Suivant